Bienvenue au Villeneuve Lab

Le Villeneuve Lab s’intéresse à la manière dont le cerveau vieillit, avec un intérêt particulier pour les facteurs qui modifient l’association entre les lésions cérébrales et les performances cognitives. Notre recherche est motivée par le fait que plus de 25% des aînés sont considérés comme cognitivement normaux malgré la présence de bêta-amyloïde dans leur cerveau, l’une des caractéristiques principales de la maladie d’Alzheimer. Ceci suggère que d’autres facteurs interagissent avec le bêta-amyloïde pour déclencher l’expression de déficits cognitifs dans la maladie d’Alzheimer. Cela suggère également que des mesures peuvent être mises en place afin de prévenir ou retarder l’expression des symptômes liés à la maladie. L’un des objectifs principaux des recherches du Villeneuve Lab est donc d’étudier les facteurs qui protègent (ou aggravent) le développement de troubles cognitifs dans les maladies neurodégénératives liées à l’âge. Nous utilisons une approche multimodale qui implique l’imagerie moléculaire en tomographie par émission de positrons (TEP), l’imagerie par résonnance magnétique (IRM), les tests neuropsychologiques et la génétique.

Visitez notre page Recherche pour en savoir plus sur nos projets en cours.

Actualités

CSHRF 2018
12-15 June 2018

Alexa a présenté son travail sur les associations de facteurs neuropsychiatriques et de personnalités avec des mesures d’amyloïde et de tau recueillis par imagerie TEP. Elle dévoilait un aperçu de la façon dont ces éléments peuvent façonner le risque de la maladie d’Alzheimer. Pierre a quant à lui présenté l’un de ses ouvrages démontrant que les marqueurs protéiques du LCR (liquide céphalo-rachidien) des principales voies biologiques liées à la MA peuvent indiquer une résilience à la pathologie d’Alzheimer. Alexa et Pierre ont respectivement reçu une Mention d’honneur et une médaille d’or des IRSC pour leurs présentations à la CSHRF 2018! Félicitations à vous deux!

 

Neurosymposium
22 juin 2018

La semaine dernière, vendredi 22 juin, les étudiants du Villeneuve lab ont assisté à la 3ème édition du NeuroSymposium. Ce symposium est une initiative inter-universitaire qui a pour but d’établir une communauté de jeunes neuroscientifiques au Québec. Cette belle initiative est organisée par plusieurs étudiants de la province, et Alexa est l’un des co-fondateurs de l’évènements. Melissa a présenté ses travaux et les autres membres du laboratoire ont aidé au cours de la journée.

 

Journée de la Recherche du Douglas
05 Juin 2018

La journée annuelle de la recherche du centre de recherche de l’institut Douglas et du département de psychiatrie de McGill a eu lieu mardi dernier, le 5 juin 2018. Ce grand événement a lieu pour souligner la contribution vitale des étudiants et post-doctorants opérant au sein du Douglas et de McGill. Julie et Pierre ont chacun d’eux offert une présentation orale de leurs projets, tandis qu’Alexa et Melissa ont plutôt présenté des affiches. Des prix étaient décernés pour les meilleures présentations. Alexa a quant à elle remporté le prix de la « Meilleure présentation par affiche ». [Photos]

 

«Biomarkers for neurodegenerative diseases» cours àl’Université de Göteborg
26 Avr 2018

Pierre et Alexa ont suivi le cours de troisième cycle «Biomarkers for neurodegenerative diseases» à l’Université de Göteborg en Suède, organisé par Drs. Michael Schöll, Henrik Zetterberg, Kerstin Heurling et Kaj Blennow. La semaine a été chargée en discussions concernant les biomarqueurs du liquide céphalo-rachidien et de l’imagerie TEP menées par des experts dans le domaine. Ce fut pour nos deux membres une semaine plaisante, enrichissante et productive dans cette magnifique ville qu’est Goteborg!

Un accueil chaleureux à Morteza, notre nouvelle étudiante au doctorat du programme de rotation!
23 Avr 2018

Nous souhaitons la bienvenue à notre nouvelle membre du laboratoire, Morteza Pishnamazi. Morteza nous arrive de Tehran en Iran en tant qu’étudiante au doctorat. Au sein du Villeneuve Lab, Morteza étudiera la relation entre les dépôts Aβ (amyloides) et tau présentes lors de la visite ligne de base de nos participants et les changements temporels du volume de la matière grise chez ces individus à risque de développer la maladie d’Alzheimer.

Vous pourrez en apprendre davantage sur Morteza, y compris sur ses travaux antérieurs, ainsi que ses intérêts, sur notre page de membres.