Cibler précocement les dépôts d’amyloïdes et de tau et leur propagation

Retour à la recherche

Contexte 

Les deux principales caractéristiques pathologiques de la maladie d’Alzheimer (MA) sont des plaques amyloïdes et des enchevêtrements neurofibrillaires. Les plaques sont de petits amas de protéine amyloïde bêta (Aβ) et les enchevêtrements sont des filaments entrelacés de protéine tau.

Ces protéines sont supposées être les indicateurs les plus précoces de la MA puisqu’on peut les voir souvent des décennies avant que des changements cognitifs notables aient lieu chez un patient atteint de la MA.

Grâce à la technologie récente de l’imagerie TEP, la présence de protéines Aβ et tau peut maintenant être mesurée in vivo.

Recherches en cours

En collaboration avec le Centre StoP-AD, nous menons actuellement un projet de recherche multimodal longitudinal qui évalue la présence de dépôts Aβ et tau in-vivo. Ce projet s’intéresse particulièrement aux individus cognitivement normaux ayant des antécédents familiaux de MA.

Les projets de recherche du laboratoire en lien avec ces données consistent à :

  1. Améliorer la sensibilité des seuils de détection précoce de l’Aβ et du tau pour la TEP et le LCR.
  2. Développer de méthodes d’imagerie TEP sensibles et cliniquement pertinentes pour suivre les dépôts cérébraux d’Aβ et de tau.
  3. Étudier les individus présentant des marqueurs normaux en LCR mais des marqueurs anormaux en TEP, et vice versa.
Cliquez ici pour voir recherches antérieures

Aller à:
Seuil de détection précoce des dépôts d’Aβ
Régions cérébrales vulnérables de la maladie d’Alzheimer


Dans une étude récente publiée dans Brain [pubmedPDF] nous avons analysé les images TEP d’individus contrôles sains et de patients, incluant à la fois des données en neuro-imagerie et des données neuropathologiques, et avons montré que les seuils statistiques généralement utilisés pour évaluer la positivité au scan amyloïde (Aβ) sont trop élevés pour détecter les individus avec des niveaux d’Aβ faibles mais pourtant significatifs. Dans cette étude, nous avons également évalué le pattern de dépôts de Aβ dans le cerveau (voir vidéo ci-dessous). Le Dr Villeneuve a reçu le Human Amyloid Imaging Young Investigator Award comme reconnaissance pour son travail. Reconnaissance par la presse: Alzforum

HAI_VideoWebSite_DVR

Video: Résultats des analyses voxel-à-voxel montrant le profil d’accumulation de l’Aβ chez les personnes âgées. Chaque image représente un contraste entre 22 sujets avec un DVR (Distribution Volume Ratio) global moyen > 1 et un groupe de référence (N = 22) avec un DVR global = 1. Les premiers voxels significatifs apparaissent lorsque le DVR moyen est de 1,07. Seuil corrigé (FWE) à p <0,05, k> 150

villeneuve-brain-2015

Figure: Analyse de classification contenant 2 « clusters » (groupes) représentant les individus ayant une faible et une forte charge d’Aβ (A), ainsi que les 12 composantes (régions cérébrales) qui ont contribué à identifier ces deux clusters (B). Les couleurs plus chaudes sont associées à des DVR plus élevées. Pour chaque cluster, chaque ligne représente un sujet et chaque colonne représente l’une des 12 composantes qui ont permis d’identifier les deux clusters. De gauche à droite, les 12 composantes sont : cingulaire rostral antérieur de l’hémisphère gauche (HG), cingulaire rostral antérieur de l’hémisphère droit (HD), précuneus HD, précuneus HG, orbitofrontal médian HD, frontal rostral moyen HG, frontal rostral moyen HD, pariétal inférieur HD, orbitofrontal médian HG, orbitofrontal supérieur HD, cingulaire postérieur HD, orbitofrontal supérieur HG.

Fig1Model

Avec Miranka Wirth et Renaud La Joie, nous avons publié un article « d’opinion » dans Frontiers in Aging Neuroscience [pubmedPDF]. Nous avons discuté de la topographie des lésions cérébrales liées à la maladie d’Alzheimer (telles qu’elles sont observées en IRM ou en TEP FDG) et fait l’hypothèse que ces régions, qui sont fortement altérées dans la MA, sont en fait les points de convergence de pathologies multiples : tau, amyloïde, vasculaire.

Figure: Régions de convergence de différentes pathologies (et leur impact) impliquées dans l’expression clinique de la maladie d’Alzheimer à début tardif. Les traits pleins représentent les pathologies nécessaires pour développer les symptômes cliniques de la maladie d’Alzheimer, tandis que la ligne pointillée représente le facteur pathologique qui n’est pas nécessaire mais qui, s’il est présent, augmente le risque de développer la MA. Le pattern d’altération cérébrale associé aux pathologies tau, Aβ et vasculaires est schématisé à partir des données de la littérature actuelle. Les points blancs représentent les régions du cerveau où au moins deux pathologies convergent. Ces points blancs représentent également les régions du cerveau qui sont typiquement atrophiées et / ou hypométaboliques chez les personnes atteintes de la MA et qui, lorsqu’elles sont atrophiées chez les personnes âgées cognitivement normale, augmentent le risque de progression vers la MA.

AVIS DE NON-RESPONSABILITÉ : Les documents distribués ici ont été fournis comme un moyen d’assurer la diffusion de travaux scientifiques et techniques sur une base non commerciale. Les droits d’auteur et tous les droits y afférents sont maintenus par les auteurs ou par d’autres titulaires des droits d’auteur, même s’ils ont partagé leurs œuvres ici par voie électronique. Il est entendu que toutes les personnes qui copient ces informations respecteront les termes et contraintes invoqués par le copyright de chaque auteur et / ou d’autres éditeurs (le cas échéant). Ces travaux ne peuvent pas être republiées sans l’autorisation explicite du détenteur du copyright.