Investigateur principal

sylviavilleneuve_douglas Dr. Sylvia Villeneuve
Dr Villeneuve est professeur adjoint à l’Université McGill dans le département de psychiatrie, et membre de l’Integrated Program in Neuroscience (i.e. programme intégré en neurosciences). Elle est également membre associée du département de Neurologie et Neurochirurgie, au sein de la faculté de médecine. Elle est titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur la détection précoce de la maladie d’Alzheimer. Elle est membre du programme PREVENT-AD et membre associée du Centre d’Études sur le Vieillissement de l’Université McGill, à l’Institut Universitaire de Santé Mentale Douglas.
Lire la suite
Dr Villeneuve a fait un premier postdoctorat sous la supervision du Professeur William Jagust, à l’Helen Wills Neuroscience Institute, Université de Californie, Berkeley. Un des axes centraux de sa recherche était d’examiner l’interaction entre les dépôts bêta-amyloïdes, les maladies vasculaires et la cognition dans la phase préclinique de la maladie d’Alzheimer. Le Dr. Villeneuve a effectué un second postdoctorat à l’Université Northwestern, sous la supervision du Professeur Todd Parrish, en collaboration avec le Cognitive Neurology and Alzheimer’s Disease Centre. Ce second stage postdoctoral a consisté à proposer une batterie d’imagerie multimodale (en résonnance magnétique) pour déterminer la valeur prédictive des atteintes neurovasculaires, telles que la détérioration de la barrière hémato-encéphalique ou la réduction de la réactivité vasculaire cérébrale, pour détecter les changements précoces associés à la pathologie amyloïde. Dr Villeneuve a obtenu son doctorat à l’Université de Montréal sous la supervision du Professeur Sylvie Belleville et est membre de l’Ordre des Psychologues du Québec depuis 2009.Les travaux du Dr Sylvia Villeneuve sont actuellement soutenus par les Instituts de Recherche en Santé du Canada.
Contact: villeneuve.sylvia(/at/)gmail.com
PubMed | Google Scholar |  ResearchGate

Chercheurs postdoctoraux

Julie Gonneaud
Après avoir obtenu son diplôme de neuropsychologue à l’Université de Savoie (France), Julie a complété un doctorat à l’Université de Caen-Normandie, sous la supervision du Dr Béatrice Desgranges, où elle a étudié les substrats cognitifs et cérébraux de la mémoire prospective en utilisant l’IRM fonctionnelle et la réalité virtuelle. Elle a ensuite fait un postdoctorat sous la supervision du Dr Gaël Chételat (Université de Caen-Normandie), où elle s’est intéressée à la neuroimagerie multimodale de la maladie d’Alzheimer, en se concentrant plus particulièrement sur les modifications des biomarqueurs liées aux facteurs de risque génétiques. Son projet postdoctoral au Villeneuve Lab met l’accent sur la détection des changements précoces des biomarqueurs chez les sujets asymptomatiques présentant un risque familial de maladie d’Alzheimer. Quand elle n’est pas au laboratoire, elle aime cuisiner, aller au cinéma, assister à des concerts et découvrir de nouveaux lieux.
Contact: julie.gonneaud(/at/)gmail.com
ResearchGate
Theresa Köbe
Theresa a obtenu sont doctorat en neurosciences cognitives à la Charité, l’Université de médecine de Berlin, en Allemagne. Durant son doctorat elle s’est intéressée à l’identification des facteurs de style de vie modifiables et leur impact sur les performances cognitives des personnes âgées avec et sans trouble cognitif léger. Afin d’en étudier les mécanismes sous-jacents, elle à réalisé des analyses en imagerie multimodale avec des IRM 3T et 7T, et étudié les marqueurs moléculaires dans le liquide céphalo-rachidien et le sang. Theresa est une chercheuse postdoctorale dans le laboratoire du Dr. Villeneuve et étudiera l’impact des risques vasculaires dans la phase préclinique de la maladie d’Alzheimer. À l’extérieur du laboratoire, elle partage ses temps libre entre la couture, le lindy-hop, aller à des concerts, cuisiner et passer du temps entre amis.
Contact: theresa.koebe(/at/)gmail.com
ResearchGate | GoogleScholar

Doctorants

Alexa Alexa Pichet Binette
Alexa est candidate au doctorat de l’Intergrated Program in Neuroscience de l’Université McGill depuis septembre 2015. Elle a fait son master en neurosciences médicales à la Charité, à Berlin. A l’aide de la neuroimagerie multimodale, son projet vise à examiner les liens entre les facteurs de risque et de protection de la maladie d’Alzheimer, l’intégrité du cerveau et la cognition. Quand elle n’est pas au laboratoire, elle aime cuisiner, découvrir de nouveaux lieux en ville, et elle tente de continuer l’apprentissage de l’allemand!
Contact: apichetbinette(/at/)gmail.com
CV  | PubFacts
Pierre-François Meyer
Pierre est étudiant en doctorat de l’Intergrated Program in Neuroscience de McGill depuis septembre 2015, sous la supervision du Dr John Breitner, et est co-supervisé par le Dr Villeneuve. Après avoir obtenu son baccalauréat en biologie à l’UJF de Grenoble en France, il a obtenu un diplôme de master en neurosciences cliniques à l’University College de Londres. Son projet vise à comprendre le rôle des mécanismes inflammatoires dans la pathogenèse de la maladie d’Alzheimer. En combinant le LCR et les mesures d’imagerie cérébrale multimodale, il souhaite découvrir si différents profils inflammatoires peuvent conduire ultérieurement à des différences en termes de déclin cognitif et d’apparition des symptômes. Dans son temps libre, il aime voyager, explorer de nouveaux endroits, mais aussi jouer et regarder autant de football que possible.
Contact: pierre-francois.meyer(/at/)mail.mcgill.ca
Morteza Pishnamazi
Morteza est étudiant au doctorat du Programme Intégré en Neurosciences de l’Université McGill. En 2015, il a obtenu une maîtrise en médecine de l’Université des sciences médicales de Téhéran. Parallèlement à sa formation médicale, Morteza a participé à des projets de recherche impliquant l’IRMf et s’intéressant à des théories psychophysiques pour étudier l’intégration multisensorielle, l’interaction émotion-cognition, ainsi que la rivalité binoculaire.Actuellement, il s’intéresse plus particulièrement à l’étude du rôle des mécanismes cognitifs dysfonctionnels dans la mise en forme de la symptomatologie des troubles neurologiques. Au sein du Villeneuve Lab, Morteza étudiera la relation entre les dépôts Aß (amyloides) et tau présentes lors de la visite ligne de base de nos participants et les changements temporels du volume de la matière grise chez ces individus à risque de développer la maladie d’Alzheimer. Lors de ses temps libre, Morteza aime la lecture, la cuisine et la photographie urbaine.
Contact: morteza.pishnamazi(/at/)mail.mcgill.ca
Google Scholar  | ResearchGate

Étudiants à la maîtrise

Melissa McSweeney
Melissa a obtenu un B.A. en sciences cognitives de l’Université Northwestern à 2015. Après avoir obtenu son diplôme, elle a travaillé pendant un an comme assistante de recherche dans le laboratoire du Dr. Joel Voss à Northwestern, où elle contribuait à un projet portant sur la stimulation magnétique transcrânienne et la mémoire humaine. Elle a également été volontaire au Cognitive Neurology and Alzheimer’s Disease Center à Northwestern où elle a étudié les mesures neuropsychologiques qui pourraient prédire la démence. Elle a également travaillé comme soignante auprès d’une personne ayant la maladie d’Alzheimer. Pour sa maîtrise au sein du Villeneuve Lab, elle étudie le rôle du sommeil et des fluctuations cognitives dans la maladie d’Alzheimer. Dans son temps libre, Melissa aime la scénographie, la natation, et la randonnée.
Contact: melissa.mcsweeney(/at/)mail.mcgill.ca

Chercheurs invités

jacob1 Jacob Vogel
Jake est candidat au doctorat de l’Intergrated Program in Neuroscience de l’Université McGill. Il a travaillé 3 ans à Berkeley où il s’est occupé de la gestion du laboratoire du Dr Jagust et a étudié les liens subtils entre la cognition et les atteintes cérébrales chez les individus âgés cognitivement normaux. Jake est stimulé par un grand nombre des différentes saveurs de la neuroimagerie. Lorsqu’il n’est pas devant son ordinateur, vous pourriez le trouver en train de jouer de la musique, escalader, et apprécier les belles choses de la vie que Montréal a à offrir.
Contact: jacobwvogel(/at/)gmail.com
CV  | ResearchGate

Consultants

etienne
Etienne Vachon-Presseau

Etienne a obtenu son doctorat sous la supervision de Pierre Rainville à l’Université de Montréal où il a étudié l’impact du stress sur la douleur aiguë et chronique. Ces études ont montré que le volume de l’hippocampe peut prédisposer les individus à développer une réponse inadaptée au stress face à une douleur persistante, et le mécanisme neuronal médiateur du stress induit l’analgésie.
Contact: etienne.vachon.presseau(/at/)gmail.com
CV  | ResearchGate | Google Scholar
Alex Baria
Alex a obtenu son doctorat en neurosciences à l’Université Northwestern, où il a étudié l’imagerie cérébrale et la douleur chronique. Il a ensuite effectué un postdoctorat au National Institutes of Health (NIH) au cours duquel il a travaillé sur l’imagerie cérébrale et la perception. Alex travaille actuellement comme analyste consultant au sein de l’équipe du Villeneuve Lab.

Professionnels de recherche

Christophe Bedetti
Christophe a obtenu son master en neurosciences à Lyon (France) en 2006. Il est actuellement assistant de recherche et travaille sur différentes modalités de neuroimagerie comme l’IRM de diffusion, l’épaisseur corticale et l’imagerie TEP. Il concentre actuellement ses efforts sur l’automatisation du traitement des données. En dehors du laboratoire, il aime apprendre de nouvelles choses sur l’espace. Vous pourriez aussi le retrouver sur des montagnes à faire de la planche à neige ou de la randonnée dans les alentours de Montréal.
Contact: christophe.bedetti(/at/)gmail.com
Leslie-Ann Daoust
Leslie-Ann est infirmière coordonnatrice au sein de notre programme de recherche. Elle a comme rôle d’assurer le suivi des participants. Elle fait entre autres des prélèvements sanguins, des tests neuropsychologiques, participe aux ponctions lombaires et est en charge du projet impliquant la Tomographie par Émission de Positons (Imagerie TEP) en plus d’accomplir certaines tâches administratives. Lorsqu’elle ne travaille pas, Leslie-Ann est très impliquée dans différentes activités sportives, notamment le yoga, son sport favori.
Contact:leslie-ann.daoust(/at/)douglas.mcgill.ca
Kaitlin Nuechterlein
Kaitlin a récemment obtenu son baccalauréat en sciences de l’Université McGill (physiologie majeure, psychologie mineure). Elle participe à un projet de recherche sur l’identification précoce et la détection de la maladie d’Alzheimer. Ses contributions au sein de notre équipe incluent la collecte de données (MEG, TEP, IRM), l’analyse, ainsi que certaines tâches administratives. En dehors du laboratoire, Kaitlin adore danser, pratiquer le yoga et explorer la région de Montréal.
Contact: kaitlin.nuechterlein(/at/)mail.mcgill.ca

Étudiants volontaires

Callaghan Garland
Callaghan est étudiant au baccalauréat à l’université McGill. Il a joint l’équipe afin d’acquérir de l’expérience en recherche dans un environnement stimulant et travaille sur un projet qui relie l’âge perçu à la progression de la maladie d’Alzheimer. Durant ses temps libres, il aime écouter de la musique et faire du vélo.
Contact: callaghan.garland(/at/)mail.mcgill.ca